Autour de l'exposition en coursBrèvesCat ActuexpositionsUNE

Jean Lurçat réenchante le monde de la céramique et de la tapisserie au Musée Rigaud à Perpignan.

634 Views

Exposition “Jean Lurçat. La Terre, le Feu, l’Eau, l’Air” du 22 juin au 29 décembre 2024.

Pour 2024, le musée Rigaud consacre une grande exposition à Jean Lurçat ( 1892-1966). L’exposition a également été accompagnée par la Maison Atelier Lurçat à Paris qui a fourni un soutien essentiel, notamment en ouvrant ses archives riches en informations et correspondances, permettant une recherche approfondie sur Lurçat. Depuis sa prise de fonction, la directrice du musée à Perpignan Pascale Picard a souhaité mettre en avant Jean Lurçat, un artiste important mais sous-représenté dans les musées français. Il a choisi Perpignan comme lieu de travail à partir de 1951 à Sant Vicens, un atelier de poterie créé par Firmin Bauby pendant l’occupation. Lurçat aurait pu choisir d’autres endroits comme la Côte d’Azur, où Picasso travaillait déjà la céramique à Vallauris, mais il a opté pour Perpignan, soulignant l’importance de ce lieu pour sa production artistique.
Dufy et Artigas ont collaboré étroitement dans le domaine de la céramique, notamment à Perpignan pendant une période marquée par les conflits mondiaux. Leurs œuvres reflètent une esthétique marquée par les vases globulaires et boules. Après la guerre civile espagnole, Artigas a poursuivi ses collaborations à Barcelone, développant un répertoire abondant avec Dufy, caractérisé par des motifs récurrents et l’influence des paysages et des jardins méditerranéens. La céramique, essentielle dès le début du XXe siècle, a également été explorée par d’autres artistes illustrant son importance dans l’expression artistique de cette époque.

L’exposition aborde la céramique d’art, mais pas seulement car Lurçat était un artiste polyvalent, connu pour ses tapisseries, ses peintures et son travail de cartonnier. Une pièce clé qui introduit l’exposition est une tapisserie intitulée “Apollo, les quatre éléments” (terre, feu, eau, air) des années 1960, représentative de son style avec un contraste entre couleurs vives et fond noir, reflétant la vision cosmique et humaniste de Lurçat mais aussi démontrant une certaine inquiétude. Il voyait l’impact des actions humaines sur l’équilibre de l’univers.

Formé à Nancy dans le mouvement Art Nouveau il commence sa carrière principalement comme peintre mais reviendra à l’art mural où les thèmes évoqués tournent autour de la guerre, de l’homme écartelé entre le bien et le mal, au coeur des éléments avec un bestiaire symbolique où le coq prédomine, emblème de la liberté et de la résistance. Le soleil, source de vie, les poissons et les sirènes…
“Tout commence toujours par une illumination poétique” disait l’artiste et il aimait laisser la libre interprétation de la lecture de ses oeuvres car une tapisserie doit se regarder longtemps pour apercevoir des sens cachés.
Un paravent témoigne de son habileté à relier les éléments entre eux, créant un monde et une galaxie.
Un collier en or et en argent, symbolisant le jour et la nuit, montre son obsession pour l’éternel recommencement.
Le motif de l’œil, utilisé dans son blason d’académicien, est accompagné de la citation “C’est l’aube”, reflétant son optimisme et sa foi en l’humanité. La citation complète, gravée sur sa tombe, est “C’est l’aube d’un jour nouveau où l’homme ne sera plus un loup pour l’homme”.
Une oeuvre forte qui émeut en concevant “Liberté” en 1943 inspirée du poème de Paul Eluard, devenu hymne de la Résistance.
L’exposition retrace ainsi non seulement les débuts de Lurçat en peinture mais aussi son cheminement vers la tapisserie et la céramique, soulignant son évolution artistique et son influence dans divers médiums et permet de découvrir des oeuvres inédites surprenantes et de toute beauté.
Voici le lien de la vidéo lors de l’inauguration avec la conservatrice Pascale Picard.

https://fb.watch/sSDOXHZiJ0/

 

 

Tarifs

Plein Tarif : 10€ (durant exposition estivale) / 8€ (hors exposition estivale)
Tarif Réduit : 8€ (durant exposition estivale) Tarif réduit sur justificatif : demandeurs d’emplois, accompagnant de personnes en situation de handicap, adhérents du COS de la Ville de Perpignan, groupes de plus de 10 personnes, adhérents médiathèque de la Ville de Perpignan.

 

Le Musée d’art Hyacinthe Rigaud est ouvert du mardi au dimanche Du 1er juin au 30 septembre, le musée est ouvert tous les jours de 10h30 à 19h00.

Musée Hyacinthe-Rigaud

21 r Mailly, 66000 Perpignan
04 68 66 19 83