“Un triangle presque parfait ” de Virginie gossart

3 Views

Un voyage envoûtant dans les méandres et recoins labyrinthiques de la nature humaine.
Une enquête et quête initiatique érotico-philosophique.

Virginie Gossart signe un premier roman fantastique mêlant pulsions de vie et de mort.
Deux jeunes filles Lilas et Marie, aussi différentes que belles comme peut l’être l’aube et le crépuscule où l’ombre et la lumière vont faire l’expérience au seuil d’un château gothique, d’un autre monde, au cœur d’une
spirale infernale où la part animale sournoise et latente ressurgit, ébranlant les certitudes.

La rencontre d’un dandy millénaire, séduisant, cultivé au nom de Sullivan va les inciter à traverser l’autre côté du miroir, convoquant les âmes errantes qui ne peut que fasciner les deux poupées brune et rousse.
À travers une écriture visuelle parsemée de références littéraires, Virginie Gossart dissémine les indices dans les repères spatio-temporels de son récit habité par les différentes voix des personnages. On est dans le château, le corridor tapissé de rouge où s’offre un dédale de peinture dans une atmosphère étrange, inquiétante au-delà du réel porté par un souffle romantique, impressionnant autant que talentueux.

Une intrigue complexe et perverse qui explore le processus de création d’une manière originale et captivante.
Un plaisir de lecture qui donne à penser sans même s’en rendre compte.

Éditions : Les presses littéraires
12 Euros

E.L.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Soutenez-nous