BrèvesCat ActuMusique

Une soirée avec le magicien des mots, Bertrand Belin au théâtre de l’Archipel !

638 Views

Bertrand Belin, un auteur singulier à la mélancolie douce, de passage à Perpignan le samedi 25 novembre.

Il apparaît vêtu de noir, chic et élégant imposant une présence scénique légèrement chaloupée.
En tournée avec ses 5 musiciens pour son nouvel album, le 7ème intitulé “Tambour vision” un titre qui incarne la fête, la musique militaire, la célébration avec des corps en marche dans un élan communicatif.
IL a investi le Grenat, la salle de l’Archipel qui affiche complet, fidèle à lui-même dans une ambiance intimiste à la Bashung. Un sobre conteur avec des paroles graves, habité par l’art du texte et une économie de mots qui laissent une empreinte sur son sillage tout en intensité délicate.
Un mélange de modestie qui plaît, qui séduit pour cet artiste culte de la scène française. Un concert avec des harmonies à la guitare, synthé et batterie qui réchauffent le cœur. Une rêverie qui derrière une certaine nonchalance apparente règne l’ordre, une certaine rigueur mais aussi beaucoup d’humour distancié.
En ouverture du concert la chanson ” Carnaval” qui inverse les codes sociaux.
Il évoque l’Amour, le sexe mais également la poursuite du vent, la colère légitime, les aléas de l’existence, le déterminisme social. Pas toujours tendre avec sa famille en posant un regard lucide avec la chanson où il parle d’une longue lignée d’ivrognes… Il est touchant avec les réfugiés “Quelqu’un qui cherche un pays, vivant de corps et d’esprit”.
L’eau comme réconfort “On nage, on ne pense à rien. Loin des soucis, dans les reflets d’argent…”
C’est langoureux, charnel, organique et raffiné.
Une surprise quand il rend un hommage à Nino Ferrer en entonnant “Le sud”.
C’est un voyage magnifique où il nous invite à l’envol dans “Si j’étais un oiseau” je survolerai les villes, les parkings, les monuments, le pays avec le vent, les nuages… mais je ne suis qu’un serpent et ma vie est à terre”.
Une vision poétique et humaniste qui a conquis le public.

Un bijou de live !