Un serpent qui soufflera joliment le samedi 4 décembre à 15h00 au conservatoire de musique

145 Views

Connaissez-vous le serpent ? Pas l’animal, l’instrument… ! Ce lointain ancêtre du tuba, à la sonorité à la fois profonde et douce, accompagnait les offices religieux en France au début du XIIème siècle. A l’issue d’une masterclass organisée auprès des élèves du département de Musiques Anciennes, Volny Hostiu,spécialiste de cet instrument singulier, donnera aux côtés des étudiants un concert gratuit, accessible a tout public, au sein de l’auditorium du Conservatoire, le samedi 4 décembre prochain à 15h. L’occasion de découvrir les rondeurs visuelles et sonores de ce drôle d’animal musical…

Utilisé pendant les offices religieux pour soutenir le plain-chant des chorales d’églises, le serpent fut adopté par les fanfares militaires au XVIIIème siècle avant d’être progressivement remplacé par le tuba ou le cor.

Le maniement de cet instrument à vent de la famille des cuivres -quoique fabriqué en bois et souventrecouvert de cuir très fin- est toujours enseigné de nos jours. Vendredi 3 en soirée et Samedi 4 en matinée,les élèves des classes de tuba et serpent d’Harumi Baba-Dath auront ainsi pu bénéficier de l’apport de l’artiste invité dans le cadre d’une masterclass. Enseignant au Conservatoire de Rouen et Directeur d’ensembles de cuivres, Volny Hostiu est un spécialiste internationalement reconnu du serpent.

Titulaire d’un DEA de Musicologie à la Sorbonne, il collabore régulièrement en tant que chercheur avec l’Institut de Recherche sur le Patrimoine Musical en France (laboratoire du CNRS) et est l’auteur de nombreuses publications sur le serpent et l’usage des instruments dans la musique d’église en France

.

Entrée gratuite, réservations conseillées sur https://www.crr.perpignanmediterraneemetropole.fr/copie-de-billetterie

Pour rappel : le pass sanitaire et le masque sont obligatoires durant les spectacles et dans les espaces de circulation, pour les spectateurs dès l’âge de douze ans.

Soutenez-nous