EXPOSITION D’ART CONTEMPORAIN Michel Bertrand(1935-2009) ” À la recherche de l’impossible profondeur “

579 Views

EXPOSITION D’ART CONTEMPORAIN

Michel Bertrand(1935-2009)

« À la recherche de l’impossible profondeur »

 

 

La direction de la Culture de la Ville de Perpignan, en collaboration avec le Cercle Rigaud, association des Amis du Musée d’art Hyacinthe Rigaud, a le plaisir de présenter l’exposition d’art contemporain de Michel Bertrand. Professeur à l’école des beaux-arts de Perpignan à partir de 1968, il sera très proche du mouvement Support/Surface ou Fluxus dans les années 60 et 70.

Tout au long de son parcours, Michel Bertrand n’a cessé de se remettre en question et d’interroger les différents supports qui font la force de son œuvre. Il commence traditionnellement par explorer les possibilités qu’offre la peinture.

Très vite, il s’y ennuie et se tourne vers d’autres matières moins classiques comme le goudron ou le papier qu’il travaille à la manière d’un sculpteur. Il y laisse des empreintes indélébiles qui mettent en relief sa propension à faire intervenir tout son corps dans le processus de création.

Fasciné par les objets rituels et sacrés, il entame une nouvelle recherche artistique en s’emparant de nouveaux sujets, créant des stйpas, des tabernacles et autres reliquaires.

Michel Bertrand y voit l’intériorité des choses, une manière d’exorciser ses démons et de transcender la matérialité de ses œuvres.

Infatigable traqueur de l’âme, il épouse le champ mystique toujours en lien avec ses tentatives terrestres nourries des expériences passées, touchant du doigt que de sa propre mort naîtra une nouvelle vie.

L’exposition d’art contemporain de Michel Bertrand « À la recherche de l’impossible profondeur », sera ouverte au public du 11 juillet au 27 septembre, tous les jours de 10 h 30 à 18 h 30. Fermée les jours fériés. Entrée libre.

Le vernissage se tiendra le samedi 11 juillet, à partir de 11 h 00 au centre d’art contemporain Walter Benjamin.

Renseignements : 06 64 46 65 75

Michel Bertrand (1935-2009)

Michel Bertrand naît à Montpellier le premier août 1935 dans une famille bourgeoise qui a prospérée dans la fabrication du papier. Il grandit dans les odeurs, les matières fluides puis solidifiées des pâtes à papier. Très tôt, ce support devient sa matière de prédilection y laissant son empreinte personnelle et reconnaissable.

Il se servira de ce médium comme trame tout au long de sa démarche artistique et de sa recherche fondamentale.

En 1957, Michel Bertrand s’engage dans un cursus artistique à l’école des beaux-arts de Montpellier où il fait preuve d’engouement et s’attache à être le meilleur dans son .domaine.

Plus tard, à Paris, il fréquente le Cheval d’or, rue Descartes. Là, il y vit une vie de bohème dans des années de galère où il ne gâche rien, usant ses couleurs à l’extrême.

Il devient l’ami du peintre, poète et musicien Jean-Michel Suc dont il fera un splendide portrait « à l’économie ».

À la recherche de lui-même et ayant charge familiale, il décroche un poste d’enseignant à l’école des beaux-arts de Perpignan, y apportant un sang neuf.

Parallèlement, il poursuit ses expérimentations artistiques et propose, en 1972, un projet d’exposition ambitieux et festif regroupant une trentaine de jeunes artistes en devenir. Le 27 mai 1972 démarre l’occupation de la rue Mailly à Perpignan qui fera date dans le monde artistique.

L’évènement dépasse largement le plan local. Des noms qu’aujourd’hui on salue y participent : Christian Boltanski, Serge Fauchier, Balbino Giner, Patrick Jude, Ben,Bioules ou encore Viallat.

L’art de Michel Bertrand n’est pas facilement classable. Il est un touche-à-tout et se lance des défis à la hauteur de ses exigences. Il travaille la peinture, le goudron, puis dérive naturellement vers le papier qu’il modèle à la manière d’un sculpteur.

La gamme de ces options plastiques est immense et pourrait appartenir à des artistes très différents. Pour

se détacher de médiums insuffisants à ses yeux, Michel Bertrand se tourne vers l’idée de

la boîte qui sacralise l’intériorité des choses, franchissant une rive spirituelle. Il réalise avec

bonheur des stйpas et des tabernacles, là où le corps et l’âme sont indissociables.

 

Doté d’un indéniable talent, doué pour prévoir, Michel Bertrand sait d’où il vient et où il veut aller. Chaque étape débouche sur un itinéraire possible qui le mène parfois sur des chemins opposés, mais chaque travail précédent nourrit le suivant afin que le nouvel axe ne risque jamais l’effondrement.

Avec ses stйpas, sanctuaires de bois et reliquaires, l’artiste franchit une étape initiatique quasiment cosmique dans la maturité d’une réflexion aboutie.

Sa pleine conscience le mène sur le chemin de la création faite pour durer dans l’ailleurs, touchant du doigt que de sa propre mort naîtra une nouvelle vie.

 

À travers cette exposition d’art contemporain consacrée à l’œuvre de Michel Bertrand, le Cercle Rigaud démontre sa capacité à fédérer autour de projets structurants et d’impulser une dynamique novatrice aux côtés des divers acteurs

de la vie culturelle des Pyrénées-Orientales.

Fidèle, en cela, aux missions qui sont les siennes : promouvoir l’expression des artistes locaux, participer au

rayonnement du Musée d’art Hyacinthe Rigaud via l’acquisition d’œuvres,

mais aussi d’encourager l’éclosion de la jeune création contemporaine.

 

La Ville de Perpignan a confié au Cercle Rigaud le commissariat des expositions

suivantes :

  • exposition de peintures

« Un long chemin de silences » de Maria Lluis en 2015.

  • exposition de peintures

« El seny i la ranxa – Raison et déraison » de Roger Cosme Estève en 2016.

  • exposition de peintures

« Une vie de peinture et de passion » de Germain Bonel en 2018.

  • exposition de sculptures

« Aux sources de la création » de Pat Rowland en 2019.

  • exposition de peintures

« Le passager du silence » de Serge Kamké en 2019.

  • exposition d’art contemporain

« À la recherche de l’impossible profondeur » de Michel Bertrand en 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Soutenez-nous