Concert du Stabat Mater d’Hervé Rémond en ligne

67 Views

Le Conservatoire Montserrat Caballé de Perpignan Méditerranée diffuse un nouveau concert en direct sur
sa chaine youtube, ce mercredi 11 novembre 2020 à 17 h. Accompagnés par le piano et l’orgue positif, les
chanteurs professionnels et solistes du Collegium Vocal, dirigés par Daniel Tosi, utiliseront tous les registres
de leur art vocal pour faire résonner, au sein de l’auditorium John Cage, une œuvre singulière, puissante et
exigeante, celle du compositeur Hervé Rémond, Directeur aux études du Conservatoire. S’il existe de
nombreuses versions du Stabat Mater, la composition inédite présentée ici constitue la recréation
contemporaine d’une pièce écrite au milieu du XIXème siècle par le compositeur roussillonnais
Bonaventure Petit (1811 – 1901).

Le Stabat Mater – la mère se tenait debout – est une séquence, poème de la liturgie catholique romaine
attribuée à Jacopone da Todi, moine franciscain du XIIIe siècle. Le texte se fonde sur la souffrance de Marie,
au pied de la croix où meurt son fils Jésus Christ, pour s’élever, au fil de ses vingt tercets, vers la recherche de
la transcendance. Depuis le moyen âge, le Stabat Mater a été mis en musique par de nombreux compositeurs,
de Josquin des Prés à Arvo Pärt, Philippe Hersant, en passant par Palestrina et Pergolèse et tant d’autres…
Au-delà de son sens liturgique, l’œuvre d’Hervé Rémond, qui fait appel de multiples références stylistiques
puisées dans divers univers musicaux, prend un visage plus syncrétique et universel, constituant aussi en ce
jour d’Armistice un hommage à toutes les mères souffrant de la perte de leur enfant, au cœur de la misère
et des conflits qui déchirent encore notre monde contemporain.

Pour suivre le concert, il vous suffit d’écrire Conservatoire Perpignan Méditerranée suivi de Stabat Mater dans l’onglet de recherche youtube.

Avec Gisèle Vacher-Xerri (soprano), Lucile Verbizier (mezzo-soprano), Léo Vermot-Desroches (ténor), Josep
Cabre-Cercos (basse), Stéphanie Fontanarosa (piano), Maï Saito (orgue positif) ainsi que Le Collégium Vocal
de Perpignan Méditerranée, sous la direction de Daniel Tosi.

Soutenez-nous