Ballade botanique à l’ermitage de Força Réal

139 Views

Força Réal est situé à 27 km de Perpignan à proximité des communes qui sont voisines  de Montner au  nord, Millas  au sud-ouest et corneilla la rivière au sud-est.

Il s’élève à 510 mètres d’altitude. Grâce à son relatif isolement et l’antenne relais qui coiffe son sommet, il est aisément reconnaissable. Un ermitage est situé sur la crête ouest à 250 mètres du sommet. Força Réal surplombe la vallée de la Têt au cœur du ribéral , au sud, qu’alimentent quelques cours d’eau intermittents nés sur ses flancs.

 

Força real signifie, en catalan , « force royale ». Le nom original est Castri de Força Real, où Castri désigne une forteresse. Il apparait en 1322 lors de la construction d’une forteresse à cet endroit par le roi de Marjoque  Auparavant, cette montagne s’appelait Mont Ner, ce qui signifiait « Mont Noir ». Ce nom est resté attaché à la commune voisine de Montner.

 

L’histoire de l’ermitage de Força réal commence le 19 avril 1693.Par acte de concession la noble dona Joana de Ros, baronne de Montclar, dame de Millau, usant de son droit de propriété, concède au révérend François Bobo, prêtre de la paroisse de Pézilla la rivière , le privilège de construire sur le territoire de Força Réal une chapelle dédiée à la Bienheureuse Vierge Marie. L’édification de la chapelle dura probablement quelques années. La première cloche fut bénite le 23 juin 1708  par le révérend père Gabriel Bruguera, curé de Millas.

Les restes de la tour à signaux servirent de base à la construction de l’absidiole. La chapelle était entourée de plantations qui permettaient à l’ermite de vivre en autonomie.

 

Après la révolution en  1791 l’exercice du culte y fut suspendu ainsi que les processions annuelles. Le site, occupé par les soldats républicains, fut pillé, dévasté et laissé en partie ruiné en 1817

Le grand intérêt porté par les habitants de Millas  à ce sanctuaire suscita sa restauration en  1819. La réouverture et la bénédiction de la chapelle eurent lieu le 23 octobre 1822 C’est à cette date que les processions reprirent.

L’exposition de cet édifice aux intempéries explique ses fréquentes restaurations, toujours faites par les habitants de Millas,Corneilla la riviere et Montner .

La dernière date de 1987/1988  sur l’initiative de l’association Notre Dame de Força Réal.

Les fêtes de la Vierge donnent lieu à des cérémonies le  14 août en soirée (veillée mariale et descente aux flambeaux), le 8 septembre   (la Vierge est fêtée dans les 3 paroisses) et tous les vendredi saint.

Au XXe siécle  , la position du piton rocheux fut la motivation pour la construction d’un  relais hertzien qui arrose l’ensemble de la plaine du roussillon

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Soutenez-nous