Théâtre de l’archipel présente La Voix Humaine Jean Cocteau / Falk Richter / Roland Auzet

Après Pascal Greggory dans Ninet’InfernO, Anne Alvaro et Audrey Bonnet pour Dans la solitude des champs de coton, le compositeur et metteur en scène Roland Auzet fait appel à Irène Jacob pour sa nouvelle création. C’est autour de deux récits, La Voix humaine de Jean Cocteau et Disappear here de Falk Richter, qu’il propose un nouveau rapport à la narration théâtrale et sonore.

Roland Auzet n’a de cesse de bousculer les codes du spectacle vivant, proposant des représentations dans l’espace public, sur le parvis de l’Archipel et le boulevard ou dans une voiture.

Il travaille aussi à instituer de nouveaux rapports à la scène, des angles et des points de vue différents, plaçant le spectateur dans des situations inédites. Pour cette création, il place Irène Jacob sur une plateforme en plexiglass, le public étant en-dessous. Voir, ne pas voir, être vu à son insu, « voler » des visions, le spectateur vit des perceptions et des émotions inhabituelles.

Entre le texte interprété par la comédienne et sa présence physique, la musique acoustique diffusée en direct, enrichie par des captations et le dispositif scénique, Roland Auzet instaure la dramaturgie et enrichit sa palette d’« écrivain de plateau » aux multiples talents.

 

Le 24 novembre 2018  :

Représentations a 16h30 et 20h30

Le  25 novembre 2018:

Représentation à 11 heures

Pour réserver vos places

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Soutenez-nous