Théâtre de l’archipel: Le Livre De Ma Mère samedi 14 avril à 20h30

D’après Le Livre de ma Mère d’Albert Cohen © Editions Gallimard

Habité par le livre d’Albert Cohen depuis près de trente ans, Patrick Timsit franchit le pas. Sous le regard du metteur en scène dominique pitoiset (Cyrano de Bergerac – la Résistible Ascension d’Arturo Ui), le comédien incarne sur scène les mots qui sont autant de résonances à sa propre enfance, à sa propre vie.

Albert Cohen n’a eu de cesse d’affirmer le caractère purement autobiographique de ce récit qui constitue un hommage à sa mère disparue, un témoignage sur la majesté de l’amour maternel reçu dans son enfance. Un livre bouleversant, l’évocation d’une femme à la fois “ quotidienne ” et sublime, une mère qui n’a vécu que pour son fils et par son fils. Ce livre d’un fils est aussi le livre de tous les fils.

Dominique Pitoiset ne guide pas le comédien sur les pas d’Albert Cohen et ne lui fait pas prendre la pose de l’écrivain.« Je m’imagine un clown qui rentre chez lui après le travail. Le silence et la solitude s’installent. Un petit homme, un petit prince. Il ne se regarde pas faire, il ne s’écoute pas parler. Cherchant ses mots, il s’adresse à nous. Evoquant sa mère, convoquant le public. Un cœur mis à nu, sans narcissisme. Il peut le faire, il doit le faire, parce qu’il est seul, lucide, sans les facilités de la misanthropie. Démuni, abandonné, dépouillé. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Soutenez-nous