Symphonie romantique pour passion exacerbée le 24 mars 2019 en coproduction avec Boitaclous

111 Views

Donné à l’auditorium du CRR, le concert du 24 mars 2019 en coproduction avec Boitaclous va
permettre au public Perpignanais de découvrir un pianiste virtuose exceptionnel, nommé lors des
dernières « Victoires de la musique classique » en février dernier dans la catégorie « meilleur soliste
instrumental » à seulement 22 ans : Alexandre Kantorow.

Dans un dialogue aux accents romantiques avec l’orchestre du Conservatoire Montserrat Caballé dirigé par Daniel Tosi, il interprétera deux œuvres majeures du répertoire classique : « la 4ème symphonie en ré mineur »de Robert Schumann suivie du « 2ème concerto pour piano et orchestre » de Johannes Brahms.

Au royaume des sons mystérieux, ceux qui touchent au plus profond de l’être et, parfois, restent dans
l’esprit et dans le coeur de nombreuses années, rares sont les passeurs d’émotions à pouvoir parler
aussi bien aux connaisseurs éclairés qu’à ceux qui découvrent pour la première fois des oeuvres
entrées dans le répertoire depuis longtemps. Du haut de sa petite vingtaine, Alexandre Kantorow est
de ceux-là, lui qui, une fois assis à son piano, réenchante le monde d’une cascade de notes totalement
maîtrisées, laissant ses doigts voler à la vitesse du son et frapper les touches pour en tirer la
quintessence mélodique.

Illustration parfaite de la virtuosité presque naturelle, Alexandre Kantorow,qui a déjà joué avec le Sinfonia Varsovia,le Kansai Philharmonic Orchestra avec Augustin Dumay au Japon, le Taipei Symphony Orchestra à Taiwan, la Philharmonie de Paris, l’Orchestre philharmonique royal de Liège ou l’Orchestre de Genève, ne se met aucune limite, voguant entre les répertoires et les chapelles selon ses envies, ses coups de coeur, ses défis…

Quelle chance, alors, de pouvoir profiter, pour un soir seulement, de sa virtuosité, de sa capacité à se
fondre dans les univers et, épaulé par un orchestre symphonique de 60 musiciens sous la direction
de Daniel Tosi, nous embarquer dans un tendre voyage au coeur d’une symphonie romantique où les
oeuvres de Brahms et Schumann célèbrent l’amour et la vie dans ce qu’ils ont de plus beau, de plus
pur. Lorsque la musique classique, ainsi magnifiée par la virtuosité de son interprétation, nous parle
de l’amour vrai, elle devient aussi légère que la poussière des siècles passés, il suffit de fermer les
yeux, d’ouvrir son coeur et son esprit, pour en quelques secondes tutoyer les étoiles…

Spectacle Boitaclous
Renseignements et réservations au 04 68 34 07 48 ou sur www.boitaclous.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Soutenez-nous