au soler >Vœux 2018 : Madame le Maire Armelle REVEL-FOURCADE présente une ville numérique et intelligente

Accueillies par Madame Armelle REVEL-FOURCADE, Maire du Soler, et les membres de son équipe municipale, ce sont plus de 1000 personnes qui ont assisté à la traditionnelle cérémonie des vœux organisée le vendredi 26 janvier 2018 au Complexe Sportif Jo Maso du Soler.

C’est devant un parterre de nombreuses personnalités, d’élus et de maires de la Communauté Urbaine Perpignan Méditerranée Métropole qu’Armelle REVEL-FOURCADE a rejoint le podium, accompagnée par la musique électronique des Daft Punk, « Robot Rock », tout un symbole pour cette soirée placée sous le signe de l’innovation et de la modernité à l’image du robot PEPPER prêté pour l’occasion par l’entreprise solérienne Cmultiserv spécialisée dans le domaine du « Facility Management ».

Après avoir présenté le nouveau Maire junior, Thibaud DEFOY et l’ensemble des membres du nouveau Conseil Municipal des Enfants, Armelle REVEL-FOURCADE a tenu à excuser M. le Sénateur François CALVET, retenu pour une intervention médicale, lui souhaitant un prompt rétablissement et un rapide retour au sein du Conseil Municipal. « Pendant plus de 22 ans, François CALVET n’a eu de cesse de mettre toute son énergie, ses compétences, son expérience et sa grande volonté au service de notre territoire et de ses hommes. Je ne peux être qu’admirative devant un tel engagement, un tel parcours, qui font de lui, l’un des rares hommes politiques indispensables et irremplaçables de notre département » a déclaré Madame le Maire, un hommage très applaudi par l’ensemble de l’assistance.

Armelle REVEL-FOURCADE a également tenu à exprimer, en son nom et en celui de tous les Solériens, un message « d’affection et de soutien » aux familles et aux proches des victimes du tragique accident qui a endeuillé la ville de Saint Feliu d’Avall.

Une ville numérique

A l’occasion de ses premiers vœux, Armelle REVEL-FOURCADE, élue le 16 octobre dernier, a voulu mettre l’accent sur le développement économique et urbain du Soler en présentant notamment le Pôle Economique Numérique de Perpignan Méditerranée Métropole à vocation régionale, un des projets les plus structurants de la commune que la municipalité a décidé d’implanter sur le secteur de la gare.

« Aujourd’hui le véritable défi pour construire Le Soler de demain et la Métropole Perpignan Méditerranée, est de donner à la filière numérique existante toutes les potentialités de se développer pour faire de notre ville la référence de cette filière. Avec la création de ce pôle dédié aux industries créatives, il s’agit d’offrir aux acteurs économiques en devenir ou confirmés, un véritable outil régional adapté à leurs besoins, aux impératifs de transversalité et de complémentarité de la filière numérique » a expliqué Madame le Maire.

La construction du Pôle Economique Numérique a déjà débuté avec la démolition de l’ancienne cave coopérative et va se poursuivre jusqu’en 2020 par la création d’une salle multi-activités mutualisée et de locaux pour la filière numérique avec l’accueil de L’IDEM, du 1er CFA Régional Transfrontalier des Industries Créatives et Numériques, de l’Ecole Régionale du Numérique et du Pôle Action Média.

Une ville intelligente

Cette nouvelle infrastructure vient parachever les orientations politiques de développement du territoire communal amorcées depuis 1995 par François CALVET, d’abord au travers de manifestations culturelles comme la Fête de la Science et les Rendez-Vous de la Connaissance, visant à donner au Soler une empreinte culturelle résolument tournée vers la science et l’avenir, puis avec la création de L’IDEM et, plus récemment, de la Pépinière d’entreprises afin d’inciter des start-up et des entreprises numériques à choisir Le Soler comme lieu d’implantation.

« Grâce à la volonté de François CALVET, nous avons choisi de mettre en place une stratégie urbaine « intelligente » au service de l’économie « numérique » et la commune du Soler a fait le pari d’un développement économique au service de la population en ancrant les services de proximité durablement dans le paysage urbain » a déclaré Madame le Maire qui, pour illustrer son propos, avait convié différents acteurs de la filière numérique du Soler et que M. le Premier Adjoint, Olivier COLPAERT, s’est chargé de présenter au public.

Ainsi, Etienne BADIA, diplômé de L’IDEM et Directeur artistique chez KING, société créatrice du célèbre jeu Candy Crush, Guillaume CLAVAUD et Yann GÉGOUT responsables de la Société LENSCOM, Philippe FONT, Directeur de la société ICM-SOFT, et Joris NAVARRO, originaire du Soler et Président-Fondateur de SquaregoLab, le FabLab de la ville de Perpignan, ont pris tour à tour la parole expliquant leurs parcours professionnels respectifs et soulignant toute l’importance qu’aura, selon eux, le Pôle Numérique pour le dynamisme économique et le développement urbain du Soler et de la Région Occitanie dans les prochaines années.

Une ville sure et durable

Lors de son discours illustré sur écran géant par un diaporama détaillé, Armelle REVEL-FOURCADE n’a pas manqué de faire un état des lieux de l’ensemble des travaux en cours de réalisation à l’image de la salle de motricité à l’école maternelle Dolto, de la réfection de la rue Pierre Semard, du renouvellement du mobilier urbain de la commune, ou encore des jardins familiaux dont l’ouverture est prévue au printemps 2018.

Madame le Maire a également mis l’accent sur la sécurité des biens et des personnes qui sera renforcée avec la prochaine extension du programme de vidéo-surveillance au parking de la falaise et le recrutement de 3 nouveaux policiers municipaux expérimentés rappelant que « notre partenariat avec la Gendarmerie permet au Soler de connaitre les taux de délinquance les plus bas de la plaine du Roussillon ».

Enfin, avant de convier l’ensemble du public présent à déguster la traditionnelle galette des rois préparée par les boulangers de la ville mais aussi les produits locaux élaborés par les artisans du Soler, Armelle REVEL-FOURCADE a tenu à féliciter les bénévoles de la banque alimentaire pour leur dévouement, mais aussi l’ensemble des acteurs associatifs locaux ainsi que le personnel communal qui, chacun à leur niveau, œuvrent au quotidien pour que Le Soler demeure une ville attractive où il fait bon vivre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Soutenez-nous