SEPT ARTISTES DÉCLINENT LA BEAUTÉ FÉMININE À LA MÉDIATHÈQUE DE ELNE

Dans le cadre du vingtième anniversaire du PRINTEMPS DES POÈTES, la Médiathèque de Elne a fait appel aux artistes du collectif REGARTS66.

Selon leurs styles et techniques propres, 7 artistes femmes présentent peintures et sculptures:
Malou BERTAIN, Marie-Frédérique BEY, Renée BOUIGUE, Claudine DUCAROIR, Caroline MILIN, Christelle ROMULUS et Chantal TOMAS.
Réparties dès l’entrée de la médiathèque et dans la salle d’exposition, plus de quarante œuvres nous livrent les interprétations de la beauté féminine de ces sept femmes, chacune la dévoilant avec sa sensibilité, son ressenti et son art.

Beauté, un mot qui recouvre tant de domaines, qu’il peut s’appliquer à des sujets bien différents.
Enki Bilal, le dessinateur, en charge de l’illustration de l’affiche oficielle, en représentant un visage de femme a limité le terme à la beauté féminine, mais le champ des possibles reste immense. Beauté esthètique comme beauté intérieure … Victor Hugo a précisé cette complémentarité: “Aucune grâce extérieure n’est complète si la beauté intérieure ne la vivifie”. Une beauté esthétique peut être froide, si elle n’est pas habitée par la beauté intérieure, et c’est de la responsabilité de l’artiste de combiner les deux, pour nous faire ressentir la même émotion.

La beauté est un concept subjectif, peut-être même n’existe-t’elle pas dans l’absolu ? Que dans le relatif !
Quelqu’un a dit que la beauté était un ensemble harmonieux de défauts. Cette définition en vaut bien d’autres, l’harmonie est peut-être le terme qui synthétise le mieux les différentes conceptions que l’on peut avoir de la beauté.

Pour rester dans le domaine du visuel, qu’il s’agisse d’un corps ou d’un visage, en tout ou partie, la sensation de beauté est provoquée par l’addition de petites émotions face à des détails séduisants.
Ce peut-être une couleur de cheveux, le grain d’une peau, la courbe d’un corps, la forme d’un visage.
Marcel Proust a dit que la beauté était une promesse de bonheur. Tout détail esthétique “charmeur” est effectivement “prometteur”, suggérant plaisir, complicité, connivence, tendresse, ou amour, et plus nous en découvrons les traces sur l’œuvre, plus nous trouvons que l’ensemble mérite le qualificatif de beau ou belle.
Mais la beauté est relative, elle relève d’une esthétique personnelle, d’une culture et comme l’a dit Oscar Wilde: “La beauté est dans les yeux de celui qui regarde”.

Donc, allez contempler ces œuvres avec vos propres yeux, apprécier les différentes techniques et conceptions et découvrir les promesses de bonheur qu’elles nous font.

Exposition ouverte du 9 au 25 mars.
Les lundi, mercredi, vendredi de 9:00 à 12:00 et 14:00 à 19:00 h.
Vernissage vendredi 13 mars à 18:30 h.

Médiathèque Pierre Capeille • Espace Bolte
2, Route d’Alénya • 66200 ELNE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Soutenez-nous