Perpignan participe au groupe de travail de l’ANRU

C’est au sein du « NUMA » premier espace de travail collaboratif et accélérateur de start-ups de Paris, que l’Agence de Renouvellement Urbain (ANRU) a convié ce mercredi 17 janvier une quinzaine d’élus particulièrement impliqués dans les projets du Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain (NPNRU) pour une journée d’échanges.

Aux cotés des villes et métropoles de la région parisienne, ainsi que de Marseille, Nice, Lille, Strasbourg, Orléans… L’adjoint au Maire de Perpignan Olivier Amiel représentant Jean-Marc Pujol au titre de la ville et de la communauté urbaine a pu rappeler « l’urgence urbaine et humaine dans les quartiers de Perpignan » et « l’attente très élevée des habitants ».

Les différents élus présents partagent cette demande de rapidité pour donner des signes positifs et concrets aux habitants. Il a été également question d’un souhait de plus de souplesse dans les procédures et de l’attente d’une implication plus forte des autres collectivités territoriales pour intervenir dans ces projets au delà du droit commun.

La question des délais est une préoccupation récurrente pour les élus, mais le projet perpignanais fait partie des plus avancés, puisqu’un comité d’engagement est attendu avant l’été grâce à une bonne coordination entre l’Etat et les différents partenaires publics du projet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Soutenez-nous