Les parlementaires communistes déposent 7 propositions de lois.

La majorité de droite (LR) au Sénat et le gouvernement « macroniste » se sont mis d’accord pour reporter en mai le débat sur la fixation du minimum retraite à 850€ pour les agriculteurs ou conjoints veufs retraités. L’objectif est de rejeter cette proposition portée par les parlementaires communistes. Le PCF66 présentait mercredi à la population des PO, au travers d’une conférence de presse, les 6 propositions de lois déposées par les parlementaires communistes dans le cadre des niches parlementaires les 7 et 8 mars dernier. Toutes concernent particulièrement la population des PO car elles collent à la réalité catalane dans la plupart des cas.

Le financement de ces propositions est contenu dans l’une d’entre elles la chasse à la fraude et à l’évasion fiscale. Les cinq autres propositions concernent :
La reconnaissance sociale pour les aidants familiaux et la création pour elles (le plus souvent) et eux d’un vrai statut avec des droits effectifs et une reconnaissance sociale…

La lutte contre la précarité professionnelle des femmes. La France est 129e sur 144 pays en matière d’égalité salariale. La proposition de loi des parlementaires communistes est de nature à inverser la tendance.
La gratuité des transports scolaires. Le coût moyen par famille est de 800 €/an (1000 € hors agglomération).
La lutte contre les marchands de sommeil et la construction de logements dignes en nombre suffisant.

La justice fiscale et la lutte contre l’évasion et les paradis fiscaux, la fraude et l’évasion fiscales représentent près de 80 milliards par an rien qu’en France, c’est l’équivalent du remboursement de la dette française.
Enfin les communistes catalans soutiennent les luttes sociales des 15 mars (retraités et EHpad), du 17 mars contre les lois racistes à l’encontre des migrants, réfugiés…, du 22 mars (Services publics, cheminots…), ce jour là ils défileront derrière une banderole commune avec leurs amis du NPA, d’EELV, de Génération’S, de la CUP, de l’ERC.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Soutenez-nous