Miniaturiste de Jessie Burton

Traduit de l’anglais par Dominique Letellier

C’est à partir d’une maison de poupée exposée dans un musée d’Amsterdam que Jessie Burton construit un roman dans le 17eme siècle où chaque personnage va devoir mener un combat personnel pour sa liberté et en payer le prix.
Nella, dix-huit ans, fille de la campagne, vient de se marier avec un homme d’âge mûr, un riche marchand de la compagnie des Indes occupant un grand domaine avec une cuisinière « Cornelia, » et un homme noir Otto ainsi qu’une sœur Marin qui est glaciale avec elle. Une atmosphère qui n’est pas sans rappeler Rebecca…

Son mari peu pressé de consommer le mariage et très fuyant lui offre pour se faire pardonner une maison de poupée miniature de 9 pièces, reproduction de leur intérieur, afin de la distraire. Elle engage un artisan miniaturiste qui va susciter une certaine angoisse car celui-ci a l’air de connaître dans les moindres détails le décor et les occupants du manoir démontrant un grand sens de l’observation.

Nella découvre le secret bien embarrassant de son mari et va devoir composer dans un monde de conventions et rigoriste sous couvert du miniaturiste qui tisse leur vie et l’illustre sans qu’elle puisse l’approcher. Des êtres en souffrance en quête d’amour qui vont devoir « lutter pour émerger « , complexes et attachants.
Une magnifique écriture captivante dans la douceur des hivers et des portes closes où éclot des mondes intérieurs et contradictoires. Un souffle romanesque dans Amsterdam que l’on oublie pas.

livre adapté en série diffusé prochainement….

Livre de poche en folio.
Évelyne litim

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Soutenez-nous