Littérature : Kamel Daoud décroche le prix Méditerranée 2018

Le romancier algérien Kamel Daoud a décroché le le prix Méditerranée 2018 pour son deuxième roman, Zabor ou les psaumes, édité par Actes Sud en France, et Barzakh en Algérie.

La remise du prix est programmée pour 6 octobre prochain. Le jury, composé de Jean-Christophe Rufin, Amin Maalouf, Patrick Poivre d’Arvor, Christine Fabresse, Dominique Bona et Jean-Marc Pujol, maire de Perpignan, a choisi, le roman Zabor ou les psaumes pour le premier prix.

Dans la catégorie étranger, le jury a attribué le prix à l’écrivain américain Daniel Mendelsohn pour Une odyssée : un père, un fils, une épopée, publié chez Flammarion, et traduit de l’anglais par Clotilde Meyer et Isabelle D. Taudière.

Le prix Méditerranée, parrainé par la ville de Perpignan, le Conseil départemental des Pyrénées-Orientales, la région Occitanie et la Caisse d’Epargne du Languedoc-Roussillon, a été fondé en 1985 à Perpignan par le Centre Méditerranéen de littérature.

A.B.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Soutenez-nous