le musée d’art Hyacinthe Rigaud propose sa nouvelle grande exposition estivale:Raoul Dufy, les ateliers de Perpignan 1940-1950

Raoul Dufy, les ateliers de Perpignan 1940-1950
Après le succès de l’exposition Picasso Perpignan, le cercle de l’intime, le musée d’art Hyacinthe Rigaud propose sa nouvelle grande exposition estivale.

Du 23 Juin au 4 novembre 2018

Réfugié à Céret au début de la Seconde guerre mondiale, Raoul Dufy (Le Havre, 1877 – Forcalquier, 1953), entre en 1941 en relation avec le Docteur Pierre Nicolau. Dans sa clinique privée de Perpignan, celui-ci entreprend de soigner la douloureuse polyarthrite qui handicape l’artiste depuis le milieu des années Trente. Le médecin l’héberge bientôt pour six mois au sein de sa propre famille.
C’est le début de la période perpignanaise de Dufy qui ne s’achèvera qu’en 1950, avec son départ pour les États-Unis.

L’exposition réunira pour la première fois un ensemble très significatif de ces Ateliers à Perpignan, et rendra compte des séjours fait par Dufy à Vernet-les-Bains, au Boulou ou, côté espagnol, à Caldes de Monbui, où le conduisent des cures thermales.

Pour illustrer la production très diverse de Raoul Dufy à Perpignan, l’exposition s’attachera particulièrement à trois de ses thèmes de prédilection pendant cette période : la réinterprétation des Maitres, les représentations de la musique et la peinture de fleurs. Enfin, son activité spécifique dans le domaine des arts décoratifs sera mise en lumière pour la première fois.

S’appuyant sur des archives privées inédites et faisant appel à de nombreuses collections françaises et étrangères, le musée d’art Hyacinthe-Rigaud a pour ambition de remettre à l’honneur une période encore trop méconnue de l’un des artistes les plus justement populaires de la première moitié du XXe siècle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Soutenez-nous