journée internationale de lutte pour les droits des femmes

En cette journée internationale de lutte pour les droits des femmes, les Jeunes Écologistes tiennent à ce qu’on se souvienne de toutes les femmes victimes du patriarcat et ses violences, qui ont eu le courage de parler à travers le monde. Nos pensées vont également à celles qui n’ont pas pu le faire.
Nous nous réjouissons que cette année, les questions féministes aient été mises sur le devant de la scène. Si la problématique de la place des femmes dans la société est un sujet plus que jamais d’actualité, il est encore trop peu discuté dans l’espace public.

Nous formons le vœu que ce mouvement se poursuive et qu’il aboutisse à une prise de conscience et des actes de la part des acteurs publics et privés.
Les objectifs à atteindre restent nombreux parmi lesquels figurent l’égalité salariale, l’accès facilité à la contraception et l’IVG ou encore l’égale représentation des femmes et des hommes dans les entreprises et instances politiques.

Conscientes de la distance qu’il reste à parcourir, les Jeunes Écologistes réaffirment que ce travail doit être prioritaire dans les organisations de jeunesse.
A ce titre, notre mouvement de jeunesse poursuit son engagement pour l’égalité réelle entre les femmes et les hommes en faisant la promotion de moments d’autoformation pour déconstruire l’influence, dès le plus jeune âge, du patriarcat via le maintien des groupes de parole non mixte, les référent-e-s bienveillance, la parité à 50% et plus, mais également le questionnement du genre, du langage, des sexualités, etc.
A cette fin, les militant-e-s des Jeunes Écologistes réitèrent leur engagement par l’utilisation et le partage de ces outils avec les associations et autres mouvements de jeunesse afin de parvenir à une véritable émancipation des femmes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Soutenez-nous