François Molins, Un parrain d’exception

Ancien étudiant de la faculté de droit de l’UPVD, François Molins a accepté avec la simplicité et la pudeur qui le
caractérisent de parrainer cette 5ème cérémonie de remise des diplômes de l’UPVD.

« Promotion François Molins » peut-on lire au cours de la cérémonie… Les jeunes diplômés ont en effet eu l’honneur d’être parrainés par le magistrat français et actuel procureur de la République de Paris, François Molins.

Il est aussi un ancien étudiant de la faculté de droit de l’UPVD, qu’il a fréquentée de 1972 à 1976. Distingué Officier de la Légion d’honneur le 14 juillet 2014, François Molins apparaît comme l’une des figures les plus reconnues de l’institution judiciaire française. Il a tenu un discours bienveillant, préconisant l’ouverture à l’autre, qu’importe les carrières professionnelles empruntées par les jeunes diplômés.

« J’ai accepté de parrainer une telle cérémonie pour plusieurs raisons. Tout d’abord, mes racines roussillonnaises qui sont toujours aussi fortes et qui ne se sont jamais démenties. Ensuite, la reconnaissance que je ressens à l’égard de l’université de Perpignan où j’ai effectué mes études de droit avant de passer et de réussir le concours d’entrée à l’école nationale de la magistrature. Je garde un souvenir très heureux de cette époque, à la fois en raison de la qualité de l’enseignement prodigué ainsi que la proximité avec les enseignants. La troisième raison, c’est ma fidélité envers cette université qui m’a permis d’y revenir régulièrement pour des conférences et de recevoir à Paris des étudiants en master de droit une fois par an pour leur expliquer les différentes missions et problématiques du procureur de Paris et du Parquet de Paris.

Le président a eu une très bonne idée de réinstaurer cette cérémonie qui n’existait pas à mon époque, avec la famille, les amis, les rangs d’hermine selon les grades. Cela fait partie des traditions qu’il faut conserver.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Soutenez-nous