Foix/ Ariège : la tournée régionale du Prix Méditerranée se poursuit avec Sébastien Spitzer

L’auteur Sébastien Spitzer sera présent le mardi 13 mars 2018 à partir de 14h00 à Foix à L’Estive – Espace Olivier Carol, 20 bis rue du général de Gaulle ( salle polyvalente). Entrée libre.

Le Prix Méditerranée des Lycéens 2018 a démarré au mois de septembre 2017. Il est organisé par la Région Occitanie/ Pyrénées-Méditerranée, le Centre Méditerranéen de Littérature (CML), Occitanie Livre & Lecture, les Rectorats des académies de Montpellier et de Toulouse, Canopé Occitanie et la Caisse d’Épargne Languedoc-Roussillon. Sébastien Spitzer est en lice pour le prix Méditerranée des lycéens avec son premier roman « Ces rêves qu’on piétine » (Editions de l’Observatoire).

Berlin 1945, un bunker, la Pologne, les camps de concentration… Pour son premier roman, « Ces rêves qu’on piétine », Sébastien Spitzer n’a pas cherché la facilité. Et derrière la grande Histoire, se niche une fiction autobiographique… Sous les bombardements, dans Berlin assiégé, la femme la plus puissante du IIIe Reich se terre avec ses six enfants dans le dernier refuge des dignitaires de l’Allemagne nazie. L’ambitieuse s’est hissée jusqu’aux plus hautes marches du pouvoir sans jamais se retourner sur ceux qu’elle a sacrifiés. Aux dernières heures du funeste régime, Magda s’enfonce dans l’abîme, avec ses secrets. Au même moment, des centaines de femmes et d’hommes avancent sur un chemin poussiéreux, s’accrochant à ce qu’il leur reste de vie. Parmi ces survivants de l’enfer des camps, marche une enfant frêle et silencieuse. Ava est la dépositaire d’une tragique mémoire : dans un rouleau de cuir, elle tient cachées les lettres d’un père. Richard Friedländer, raflé parmi les premiers juifs, fut condamné par la folie d’un homme et le silence d’une femme : sa fille. Elle aurait pu le sauver. Elle s’appelle Magda Goebbels.

La quête des origines est donc le ferment de son travail d’écrivain débutant. Auparavant, Sébastien Spitzer fut journaliste, à Jeune Afrique en particulier, avant de parcourir le Proche et le Moyen Orient. Aujourd’hui, il vient de reprendre la route des reportages, travaille pour des maisons de production audiovisuelle

Rappelons que quatre livres sont en sélection pour le Prix Méditerranée des Lycéens (PML) 2018. Il s’agit de :

La fille du van, de Ludovic Ninet, éd. Rouge Safran

Ces rêves qu’on piétine, de Sébastien Spitzer, éd. de l’Observatoire

Looping, d’Alexia Stresi, éd. Stock

Mon étincelle, d’Ali Zamir, éd. Le Tripode.

La cérémonie de remise des Prix Méditerranée 2018 se déroulera le samedi 6 octobre, à 15h, dans les salons de l’hôtel Pams à Perpignan.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Soutenez-nous