FESTIVAL DE MUSIQUE SACREE Dialogue à quatre voix : Sacré, création et spiritualité

Le CML vous donne rendez-vous mercredi 28 mars à 18h à la chapelle basse du couvent des Minimes avec le compositeur Dominique Vellard et les écrivains Jean-Jacques Bedu, Christiane Rancé et Grégory Woimbée. Entrée libre.

Inscrite comme un évènement incontournable du festival de Musique Sacrée, la rencontre de la musique et de la littérature prend une nouvelle fois tout son sens dans la quête de l’expression de la spiritualité. Chaque invité apportera un éclairage singulier pour nous entrainer au cœur du mystère et de la création.

C’est à la Maîtrise de Notre-Dame de Versailles où il chantait enfant, que se sont imposés à Dominique Vellard les axes qui sous-tendent toute son activité musicale. Son maître de chœur, Pierre Béguigné, formé à l’école Niedermeyer, lui a insufflé sa passion du chant grégorien, de la polyphonie de la Renaissance, des maîtres français du 17ème et de la musique d’orgue. Intéressé par les remises en cause de l’interprétation des répertoires anciens, il s’est très vite consacré aux musiques du Moyen-Age et de la Renaissance au sein de l’Ensemble Gilles Binchois qu’il dirige depuis sa création en 1979. Aujourd’hui, fort de son expérience dans les musiques plus anciennes, il renoue avec les répertoires vocaux de la période baroque qu’il a toujours gardés en affection, dans une interprétation plus lyrique et contrapuntique que celle que le public est accoutumé à entendre.

Christiane Rancé est romancière et essayiste, après avoir longtemps travaillé comme grand reporter pour la presse écrite (Le Figaro Magazine et Géo). Parmi ses derniers livres, Jésus (Gallimard, 2008), Simone Weil, Le courage de l’impossible (Seuil, 2009), Tolstoï, Le pas de l’ogre (Seuil, 2010), Prenez-moi tout, mais laissez-moi l’extase (Seuil, 2013) « Grand prix des écrivains croyants. Chez Albin Michel, elle est également l’auteur des entretiens avec Lucien Jerphagnon, De l’amour, de la mort, de Dieu et autres bagatelles, 2011, de La Passion de Thérèse d’Avila (Prix de l’Essai de l’Académie française, 2015) et de En pleine lumière (2016) qui a reçu le Prix de l’Humanisme chrétien 2017. Sa Lettre ouverte à un jeune chrétien (Tallandier, 2017) est tourné vers ce trésor commun de la civilisation chrétienne, où tous peuvent puiser de quoi revivifier le sens de la liberté et de la fraternité, ces mots précieux qui ne figureraient pas dans la devise de la République française si elle n’était née sur une terre nourrie de l’Évangile.

Né en 1976, Gregory Woimbée, professeur de théologie fondamentale à l’Université catholique de Toulouse, apparaît comme un des meilleurs espoirs de la théologie catholique française. Il a mené de front études universitaires en histoire et musicales, c’est un très bon organiste, et sa formation sacerdotale, qu’il a achevée au séminaire de Perpignan. Ce prêtre a déjà publié un certain nombre d’ouvrages, entre autres sur l’Inquisition, sur l’infaillibilité et sur deux théologiens contemporains aussi différents que Romano Guardini et Bernard Lonergan, ce qui montre un bel éclectisme de sa part ! Vice-Recteur de l’Institut catholique de Toulouse, il y enseigne la théologie. Son dernier ouvrage Disciples de Jésus : Méditations bibliques est paru en 2017 aux Editions Paroles et Silence.

Romancier et essayiste, Jean-Jacques Bedu est l’auteur de plusieurs essais. Il est l’auteur de deux biographies d’écrivains, l’une de Maurice Magre et l’autre de Francis Carco, qui lui ont valu plusieurs prix littéraires. Né en octobre 1964, il est vice-président du Centre Méditerranéen de Littérature. Il a publié son premier livre en 1990, en s’employant, à l’aide de l’intégralité des archives de l’Abbé Saunière, à démystifier ce qui était alors la ténébreuse affaire de Rennes-le-Château. Son dernier livre, Les initiés de l’an mille à nos jours , est paru aux éditions Robert-Laffont Cet ouvrage, à vocation lui-même initiatique, d’une ampleur sans équivalent sur un tel sujet, nous éclaire sur le parcours souvent méconnu de ces femmes et de ces hommes qui ont révélé à leurs contemporains une vérité occulte en les confrontant aux mystères de l’âme humaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Soutenez-nous