Elargissement de l’A9 Convention de partenariat emploi & insertion : des objectifs largement dépassés

Dans le cadre de l’opération d’élargissement de l’A9 entre Le Boulou et la frontière espagnole, VINCI Autoroutes a concrétisé fin 2016, une convention de partenariat avec les services de l’État, afin de favoriser l’emploi et l’insertion en local. Premiers éléments de bilan après une année d’action.

Réalisé et financé par VINCI Autoroutes, l’élargissement de l’A9 aux abords de Perpignan est entré, depuis septembre 2016, dans la troisième et dernière phase de travaux, sur un tronçon de 8km allant jusqu’à la frontière espagnole.
Le premier tronçon entre Perpignan Nord et Perpignan Sud s’est achevé en 2013, tandis que le deuxième tronçon entre Perpignan Sud et Le Boulou a été inauguré en juillet 2016, en présence de F. Hollande.
L’opération complète représente un investissement privé de 520M d’€.

VINCI Autoroutes, maître d’ouvrage de l’opération, s’est engagé dans une démarche volontariste en faveur de l’emploi local. Dès 2013, une première convention de partenariat formalisait des engagements concrets en matière d’insertion en lien avec les 2 premières phases de travaux.

Pour la dernière phase, VINCI Autoroutes a reconduit ses engagements, en associant l’entreprise attributaire du marché Eiffage. Une nouvelle convention de partenariat a été signée le mercredi 21 décembre 2016, par Gérard ALEXIS, Directeur d’opérations pour VINCI Autoroutes, Paul DELPLACE, Directeur de projet Eiffage Génie civil, Philippe VIGNES, Préfet des Pyrénées Orientales, Guy DURAND, Président de la Fédération du Bâtiment et des Travaux Publics 66, Jean-Pierre VITU, Président de la Fédération Régionale des Travaux publics 66, Joseph SANFILIPPO, Directeur Territorial Pôle Emploi, Véronique DEROUBAIX-RAMIREZ, directrice de la Mission Locale Jeunes 66 et Véronique QUÉMENER, Directrice Cap Emploi 66.

Dans une logique de préservation des emplois et de création d’emplois, la convention prévoit une action en concertation pour répondre aux besoins de main d’œuvre exprimés par l’entreprise EIFFAGE. Objectifs : créer des conditions optimales pour les différentes phases de travaux, faciliter le partage d’information et assurer une mobilisation efficace et cohérente en matière d’emploi et de formation.

L’entreprise attributaire était engagée sur un objectif de 24 000 heures travaillées pour des publics éloignés de l’emploi, soit 8% du nombre total d’heures envisagées sur l’intégralité de la phase 3. Les publics concernés sont :
– Les bénéficiaires de minimas sociaux ;
– Les demandeurs d’emploi de plus de 12 mois ;
– Les jeunes de moins de 26 ans, sans expérience professionnelle et/ou sans qualification, ou en accompagnement renforcé ;
– Les travailleurs handicapés ;
– Les demandeurs d’emploi âgés de 50 ans et plus ;
– Les personnes bénéficiant d’un agrément IAE.

Un an après la signature de la convention, les résultats dépassent largement les objectifs initialement fixés : plus de 60 000 heures d’insertions ont été réalisées (soit 252% de l’objectif initial), pour l’équivalent de près de 38 emplois à temps plein. Parmi les publics directement concernés par la démarche, 23% des recrutés sont demandeurs d’emploi de longue durée, 40 % bénéficiaires de minimas-sociaux.

VINCI Autoroutes et l’entreprise EIFFAGE s’engageaient, par ailleurs, à confier aux entreprises du département, un volume d’affaires de 4 M d’€. Là aussi, les objectifs sont largement dépassés avec un montant global investi de plus de 5M d’€.

Informations pratiques :
Lundi 18 décembre 2017 – 10h30

Direction d’Opérations de l’A9
Lieu-dit « Le Jas » – 66600 Rivesaltes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Soutenez-nous