DJIHEM, artiste graphique, figuratif-abstrait, singulier, brut ou naïf, un “melting pot” de tendances originelles.

130 Views

L’exposition a pour titre, “Le TEMPS DES SECRETS”, levons-en quelques uns:
Dire de Djihem, qu’il est breton, qu’il a vécu au Maroc, et aujourd’hui à Canet, constitue un petit début de piste pour cerner son mode d’expression. En détaillant ses œuvres, on découvre ses influences: Basquiat, Combas, Keith Haring, Dubuffet. On découvre un portrait de femme, face/profil combinés ainsi qu’une tête de cheval qui rappelle “Guernica” de Picasso.

A l’origine, ses œuvres assez colorées, étaient clairement inspirées par le peintre naïf tunisien Jaber el Mahjoub.
Après une interruption, quasiment sabbatique, il adopte un style pictural plus libre, fantaisiste, empli de symboles, qui sont peut-être ses gris-gris: chats, trèfle à quatre feuilles, grappe de raisins… Des profils, encadrent le thème principal, masculins avec la flêche oblique, féminins avec la croix.

Exécution au marqueur acrylique, bichromiques au début et enrichies d’une teinte supplémentaire, bleu, gris ou ocre depuis quelques temps, ses réalisations graphiques sont autant d’histoires qu’il invente au fur et à mesure, dans une dramaturgie en forme de jeu de piste, dont chaque élément contient un indice que le spectateur a loisir de découvrir et relier.

A nous donc de découvrir dans ce foisonnement, les passions bien ou mal-heureuses qui animent l’artiste, le sens caché des éléments et leur inter-relation, les touches d’humour, de tendresse, ou les questions existentielles que signifie la multiplicité des visages dédoublés avec leur ombre ou leur alter ego.
Djihem recherche aussi les échanges, les co-créations avec d’autres artistes pour mixer les techniques, les univers, les thèmes. Il a entre autre, travaillé avec Delphine Cadoré, Tatiana Samoïlova,Targo Youwan ou le sculpteur Deix qui exécute des fragments de ses tableaux en métal, à la scie sauteuse ou au chalumeau.
Djihem est un artiste, au travail unique, qui invente un monde aux compositions délirantes, oniriques, teintées d’humour et d’humanité.

Vernissage jeudi 11 juillet à partir de 18:30 h.
Hôtel QUALITY
35, boulevard St-Assiscle
66000 PERPIGNAN
Exposition du 7 juillet au 4 août tous les jours de 11:00 à 19:00 h.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Soutenez-nous