CML : La tournée régionale du Prix Méditerranée des lycéens se poursuit à Milhaud avec Alexia Stresi

L’auteure sera présente le 6 mars 2018 à partir de 9h30 au Lycée Geneviève Anthonioz-de Gaulle à Milhaud (30)

Le Prix Méditerranée des Lycéens 2018 a démarré au mois de septembre 2017. Il est organisé par la Région Occitanie, le Centre Méditerranéen de Littérature, Occitanie Livre & Lecture, les Rectorats des académies de Montpellier et de Toulouse, Canopé Occitanie et la Caisse d’Épargne Languedoc-Roussillon. Alexia Stresi est en lice pour le prix Méditerranée des lycéens avec son premier roman Looping (Editions Stock).

Plutôt rares sont les figures de grand-mère qui hantent la littérature. L’ex-comédienne et scénariste française Alexia Stresi a su en créer une extravagante et rayonnante — la sienne, sans doute — qui recommença constamment sa vie, en fit ce tumultueux conte de fées qui n’a peut-être jamais existé… Pas facile de naître sans père dans la campagne italienne catholique de 1909, juste follement aimée par une mère qui vous baptise Noelie, parce que vous êtes son plus beau cadeau de Noël… Le grand-père légitime, puis le père réapparaissent des années plus tard. En quête de respectabilité auprès de l’armée de Mussolini qu’il sert avec passion, le papa officialise même union et descendance et entraîne sa nouvelle famille en Libye, alors colonie du Duce…

Commence pour Noelie une vie d’aventures. Elle épouse un pilote de guerre secrètement antifasciste qu’elle adore, et qui lui apprend à voler ; elle se lance seule dans le commerce avec les tribus du désert ; rentre à Rome pour servir la nouvelle République, jouer les diplomates — voire les traders — et faire fortune… La petite-fille, ici narratrice, n’est jamais dupe du formidable destin de sa grand-mère. Elle le met en scène avec un rythme tout cinématographique où les séquences s’enchaînent diablement vite. Y apparaît aussi, non sans insolence, l’Italie mussolinienne, de la Ligurie à la Libye. Et on prend une étonnante leçon d’histoire, en même temps qu’on goûte d’étonnants coups de théâtre et de délicieuses fêtes familiales ou mondaines…

Alexia Stresi signe ici un premier roman ironique et tendre et manie joliment illusions et mensonges, telle Noelie, l’envoûtante grand-mère à l’énergie farouche. Et si réinventer en permanence son existence n’était pas le meilleur moyen de résister ? La rébellion par le rêve. Ou la littérature. « Je suis un mensonge qui dit toujours la vérité », susurrait Jean Cocteau. Il aurait adoré Noelie.

4 livres sont en sélection pour le Prix Méditerranée des Lycéens (PML) 2018. Il s’agit de :

La fille du van, de Ludovic Ninet, éd. Rouge Safran

Ces rêves qu’on piétine, de Sébastien Spitzer, éd. de l’Observatoire

Looping, d’Alexia Stresi, éd. Stock

Mon étincelle, d’Ali Zamir, éd. Le Tripode.

La cérémonie de remise des Prix Méditerranée 2018 se déroulera le samedi 6 octobre 2018 à 15h dans les salons de l’hôtel Pams à Perpignan.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Soutenez-nous