SNCF APPEL au secours ou appel à la raison ?

Les GREVES à la SNCF, ce sont, entre autres, les petits commerçants qui vivent du tourisme qui payent la facture.
Qui va lancer une cagnotte pour soutenir les petits commerçants qui vivent du tourisme. Ces petits commerces qui perdent chaque jour des clients, qui subissent des annulations, qui se désespèrent des rues et des boutiques vides.
Quel sociologue, quel économiste, quel artiste prendra la parole pour nous soutenir ? Il est vrai que les petits commerçants, ce n’est pas une cause porteuse.

*Devons-nous rêver d’une cagnotte de près de 900 000 € ? Sans doute pas, alors donnez-nous simplement la chance de travailler.
La grève, nous petits commerçants, on ne peut pas se la permettre, qui cela dérangerait à part nous-même ? Nous mettrions en peu plus nos entreprises en péril…. Combien de commerçants sont déjà loin d’avoir le SMIC en travaillant 60 h ou 70 h par semaine ? Chaque commerçant travaille dans son coin pour tenter de faire vivre son entreprise sans fond de solidarité, avec pour toute paye l’argent qui reste dans la caisse après les frais payés. Des frais qui restent les mêmes que l’on ait des clients ou non…. La survie des petits commerces touristiques, une cause qui n’intéresse personne…

Enfin, quand la ligne PERPIGNAN / VILLEFRANCHE DE CONFLENT sera-t-elle rétablie ?

Nous ne pouvons croire que l’enquête, suite à la tragédie de MILLAS, oblige à arrêter la circulation sur la ligne aussi longtemps. Pensez-vous sérieusement que l’interruption serait aussi longue sur une ligne du TGV ? Dans tous les cas, ces arrêts entravent le développement économique du Conflent et n’est pas acceptable.

Source:
Patrick LECROQ
Président association des commerçants et du développement touristique de VILLEFRANCHE DE CONFLENT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Soutenez-nous