“À la ligne” Joseph Ponthus

169 Views

Joseph Ponthus est né en 1978. Après des études de littérature à Reims et de travail social à Nancy, il a exercé plus de dix ans comme éducateur spécialisé en banlieue parisienne où il a notamment dirigé et publié Nous… La Cité (Editions Zones, 2012). Il vit et travaille désormais en Bretagne.

Un livre viscéral qui lève le voile du silence d’un monde opprimé

C’est par les vers d’Apollinaire que s’ouvre le livre

“C’est fantastique tout ce qu’on peut supporter”

L’univers d’un lettré, ancien élève d’hypokhâgne, quadragénaire, un éducateur social, au chômage qui se voit contraint d’accepter un travail d’ouvrier, intérimaire dans une conserverie de poissons et un abattoir en Bretagne.
Un choc frontal qu’il va décrire en vers, sans ponctuation, à la ligne comme il travaille. Des lignes comme des routes qui ne mènent nulle part, sans avenir. Une succession de verbes en cadence pour accentuer l’automatisme aliénant rythme le récit.
Comment tenir face à la cadence infernale, dans le froid, le bruit et l’odeur nauséabonde, le covoiturage contraint, les cauchemars, si ce n’est en se récitant des poèmes d’Apollinaire, en chantant Trenet, en s’inventant un monde parallèle tout en égouttant du tofu.

” Ne pas dire que l’on en chie à l’usine mais l’écrire » comme un cri empli d’humanité, de rage et d’humour où l’on ressent l’atmosphère étouffante, oppressante. La nuit qui s’abat sur les êtres qui sont las d’y être.

Entre les lignes, des odes touchantes à sa femme, à sa mère et à Pok Pok son chien, alternant joie et fatigue en convoquant Perec
“De ce lieu, la trace est inscrite en moi et dans les textes que j’écris”

Il n’aura plus la même vision après cette expérience en usine…
Un témoignage fraternel tout en pudeur et dignité rendant toute l’humanité à ces invisibles qu’il n’oubliera pas.

On a le cœur chagrin de ces vies minuscules empreintes de monotonie.
La liberté est ailleurs, intérieure et vivante !!!
Pour finir en poésie, lire au chapitre 65 “Tous ces textes que je n’ai pas écrits …” que je vous laisse découvrir sans en dévoiler toute la beauté.
Un livre poignant et saisissant.

Éditions : La Table ronde
18 euros

E.L

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Soutenez-nous